Arbalète à répétition - Chine IIIeme siècle

arbalete chinoise à répétition

Arbalète de guerre. Cette arme principalement défensive permet de tirer des carreaux fins sans empennage, avec une cadence de tir assommante. L’arbalète s’arme par un levier intégré qui vient chercher la corde puis la relâche en fin de mouvement. Les carreaux sont à la vertical dans un chargeur en bois (dont la conception nécessite beaucoup de précision), ils descendent les uns après les autres à chaque mouvement de levier. Ce modèle a été conçu par un ingénieur chinois au IIIème siècle après Jésus Christ.
 

Pour la petite histoire:

La chu ko nu, Zhuge Nu en chinois ou arbalète à répétition est une arbalète chinoise à levier. Arme repensée par Zhuge Liang (181-234), chef militaire et premier ministre du Royaume de Shu durant la période des Trois Royaumes (il existe des films: Les 3 royaumes de John Woo. Mais aussi des jeux vidéo sur cette période: saga Kessen et Dinasty warriors). Les soldats qui maniaient l'arme, portaient son nom soit fantassins « chu ko nu ».

Le soldat doit la tenir du bras droit et activer le levier du bras gauche. Une fois un carreau tiré, un second carreau vient automatiquement remplacer le premier et ainsi de suite jusqu'à ce que le chargeur d'une dizaine de carreaux soit vide. Le principe de cette arme sera utilisé en Chine jusqu'au XVIème siècle.

C'est le seul type d'arbalète dont la cadence de tir est supérieure à l'arc soit 10 traits en 15 secondes. 100 hommes pouvaient donc théoriquement tirer 1000 traits en 15 secondes. Le trait est court, fin et sans empennage avec un fer à section carrée ou triangulaire (souvent empoisonné pour compenser son faible pouvoir de pénétration).

C’est un modèle rare.

Caractéristiques :

Puissance environ 50 livres, convient au tir sportif et de démonstration.

Longueur de l’arbrier : environ 72cm ou plus court.

Ce modèle est fait de bois (chêne ou hêtre) sauf l'arc en bois flexible.

Ces articles sont fabriqués artisanalement. J'assure un service après vente en cas de défaut de fabrication. Si vous endommagez votre arbalète vous-même, je peux la réparer mais dans ce cas la réparation sera facturée.

 Chaque pièce qui sort de l'atelier est unique, pas d'usinage industriel, tout est manufacturé dans mon atelier. 

Tarifs :

Arbalète seule : 330€

  • Arbalète chinoise à répétition
    Arbalète chinoise à répétition
  • Arbalète chinoise à répétition
    Arbalète chinoise à répétition
  • Arbalète chinoise à répétition
    Arbalète chinoise à répétition
  • Arbalète chinoise à répétition
    Arbalète chinoise à répétition
  • Arbalète chinoise à répétition
    Arbalète chinoise à répétition

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site